Que dire face à ce dégueuli de "surenchère sécuritaire", dont nous gratifie l'UMP ces dernières semaines, alors qu'on ne lui en demandait pas tant ?

Que penser de tous ces journaux qui s'en gargarisent en oubliant si promptement que leurs unes étaient auparavant squattées par une affaire politico/financière extrêmement plus instructive ?

Je me souviens que certains de ces journaux ou "experts" qui y sévissent, avertissaient la populace, qu'à trop en dire (le fameux "tous pourris"), il était à craindre un sérieux retour du "POPULISME"...

Qu'en pensent ils maintenant que Sarko et sa clique ont pété tous les scores ??

Et vous qu'en pensez vous ?
Parce qu'en définitive pour peu qu'on fasse cet infime effort de se déplacer le jour d'une élection, nous serons seul dans l'isoloir n'est ce pas ?

Ce que je veux dire, c'est, est ce que cette propagande et pire, cette idéologie nauséabonde à un impact sur vous ? Sur votre jugement ? Vous, votre boulangère, votre voisin, votre vieil oncle rougeaud, que vous ne pouvez plus blairer, bref tout le monde.

Je me disais, avant d'en discuter avec un collègue Roumain, que j'affectionne particulièrement, les gens (à part les convertis à la cause bien entendu) ne pourront pas être dupes, ces ficelles sont tellement brunes et ENORMES...
Et puis ce collègue Roumain, m'a dit que les blagues fusaient pas mal ce derniers temps, qu'il se sentait un peu obligé de se justifier et qu'il ne se déplaçait plus sans son passeport, chose qu'il ne faisait plus depuis longtemps.....

Je sais bien qu'un bon paquet de Français sont racistes (misogynes aussi, beaucoup, et puis anti gay également car c'est toujours une insulte bien à la mode ça le "PD va !") mais tout de même, à l'heure ou on nous annonce que la France va atteindre d'ici à 2011 la barre des 10 % de chômeurs, le gouvernement n'a t'il pas autre chose à faire de plus urgent ?

Bien sur, ces derniers mots sont bourrés de sous entendus... Je ne crois pas du tout que la lutte contre le chômage soit une de leurs priorités, surtout si j'en juge aux efforts déployés pour faire baisser les chiffres.

J'ai bien dit les chiffres du chômage.
Pas le chômage.

On a parlé de "dérapage" à propos des discours de Sarko.
Moi, je pense au contraire qu'il sait tout à fait ce qu'il fait et qu'il reste tout à fait droit, dans ses talonnettes.

En un sens, il me fait penser à Bush jr,
ce qui est loin d'être un compliment.

Bush jr à voulu faire croire qu'avec à sa disposition la plus grande puissance militaire mondiale, les USA avaient à craindre d'un pays dont la force de frappe militaire n'était même pas sur la liste....
Sarko veut nous faire croire (encore et encore) que péril en la demeure il y a et qu'il est grand temps de faire le ménage et que surtout il sait comment faire.

Mais ça ne colle pas son histoire et en un sens, il est là mon infime espoir.
Les gens doivent se souvenir, qu'il nous a déjà fait le coup dés 2002 en tant que ministre de l'intérieur.
Non ?

Au contraire de nous rassurer et à force de dire et redire, qu'il va karshériser le problème, à mon avis, il met en exergue son incapacité à le résoudre....

Mais encore une fois, à la fin il ne doit en rester qu'un et nous seront pour cela seul dans l'isoloir.