Il n'y a pas longtemps, je discutais musique avec une toute nouvelle et vraiment très jeune collègue.

Je lui racontais, avec moultes arguments tous plus pertinents les uns que les autres, tout le mal que m'inspirait le morceau de LUKE "le robot" que j'avais subi la veille.

31465_rika_zarai_rend_hommage_a_pascal_637x0_1
Vous avez cru que j'allais mettre une photo de LUKE ??
Bande de naïfs
Et quoi ? Vous n'aimez plus Rika ZaraÏ ?

Rapidement la conversation évolua, jusqu'à déboucher, sur l'épineuse question : Quels groupes/artistes Français, vaguement rock, valaient, aujourd'hui, le coup d'être écouté.

Bon chercher pas. Cette question n'a pas vraiment de réponse.

J'entends déjà certain(e)s me dire,

"mais enfin, Bboy, les gouts et les couleurs ça ne se discute pas !!"

Ce à quoi je répondrais

"Ca ne se discute, peut être pas,
mais ça se dispute sans problème !"


Oui, tout cela est fortement subjectif.
Pour ma part, j'aime toujours à discuter musique avec les gens. Connaitre la place qu'elle tient dans leur vie.
Et dans une autre mesure pour peu que le mot empathie vous évoque autre chose qu'une spécialité de spaghettis, c'est une bonne porte d'entrée pour sonder quelque peu les gens, approcher leurs sensibilités, estimer leur degré de curiosité, leur intérêt pour la culture et l'art en général etc...

Bon, il est vrai, que parfois tu tombes de l'armoire... Genre :

Ma collègue : Bah justement, à part Luke et Superbus je vois pas trop...

-Sic N°1-

Mon sang entra instantanément en ébullition...
Il m'a fallu aller chercher loin dans mon enseignement de moine Shaoline

shaolin2
Moi et mes potes
Bon on me voit pas, parce que c'est moi qui prend la photo,
mais je sais faire tout ça

C'est facile

pour y puiser la sagesse nécessaire, afin de ne pas, dans l'instant, la couvrir de mots plus orduriers les uns que les autres, je ne vous raconte même pas le délire.....

Ravalant ma salive et bafouillant quelque peu, désarçonné que j'étais devant l'énormité de la tâche éducative qui m'incombait (c'est dur, mais telle est ma croix), je réussi tout de même à me recentrer et lui balancer à la volée quelques noms telle que Rodolphe Burger, Dominique A, Mathieu Boogearts (oui je sais on peut discuter l'aspect rock de certains) et surement une poignée d'autres ??

malheureusement elle n'en connaissait aucun....

-sic N°2-

Et hier, en repensant à cette funeste conversation, je me suis aperçu que j'avais oublié de citer un énergumène, qui pourtant mérite toute notre attention.

Je veux parler de 


FELOCHE

Feloche_adelap3

Artiste fort sympatoche et d'une sincérité non feinte, il nous propose une musique, par forcément aux accents rock (pas une guitare sur son album la vie Cajun), mais une musique qui veut se libérer des contraintes du format.

Car de format à formatage, avouez qu'il n'y a qu'un pas
Et de formatage à moutons de panurge....

mouton_sarkozy


Féloche
a fait le disque qu'il voulait faire en n'écoutant ni les conseils des experts, ni le clairon qui sonne et il a eu RAISON

Car, n'oubliez jamais qu'avant d'être une musique, le rock (ou le punk), est avant tout un état d'esprit et la LIBERTÉ y tient bonne place.

Allez demander à Keith Richards si vous ne me croyez pas

keith

Féloche au delà d'être un poilu, incarne bien cet esprit de liberté musicale
En plus il est drôle, ce qui ne gâche rien.

Pour appuyer mon propos, et vous permettre d'entrer dans son univers et de me faire fermer mon clapet par la même occasion, voici une vidéo d'une dizaine de minute, qui alterne musique live (en solo) et interviews.

Si vous n'êtes pas conquis, dommage pour vous, car, à priori, il ne vous reste plus que Luke et Superbus à vous mettre sous la dent