de notre aimable clientèle, sur le dernier numéro de Courrier International :

CI1059

Que personnellement, petit à petit, je dévore.

Comment nourrir 9 milliards d'êtres humains ?
L'érosion des terres cultivables
La place des OGM

et biens d'autres questions encore sont abordées dans ce dernier numéro.

Un article (entre pleins d'autre) au titre évocateur m'a bien tilté et colle bien avec ce blog de sale gauchisse :

Nommé "Les spéculateurs se goinfrent pendant que les pauvres meurent de faim" l'article nous raconte comment (même si il semble que cela ne soit pas uniquement à cause de cela) " les vrais responsables de la flambée des prix alimentaires seraient ces mêmes banques, fonds alternatifs et financiers dont la spéculation sur les marchés monétaires mondiaux a provoqué la crise des subprimes".

La raison, me direz vous ?
Elle est d'une banalité à chialer..
Mais le saviez vous seulement ?

"Au milieu des années 90, après d’intenses pressions des banques, des fonds spéculatifs et des néolibéraux aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, les marchés des matières premières ont été progressivement déréglementés. Les contrats d’achat et de vente de produits agricoles sont devenus des produits dérivés que des courtiers totalement étrangers à l’agricultures’échangeaient entre eux. Un marché irréel de la “spéculation alimentaire” était né : le cacao, les jus de fruits, le sucre, les denrées de base, la viande et le café étaient désormais traités comme le pétrole, l’or et les métaux."

Etonnant non ?
Non, pas tellement en fait...

Oui lisez si vous le pouvez ce numéro de Courrier International car comme disait l'autre, la connaissance est en elle même puissance.

Damn right...