It's been a long long time...

Je t'écris pour te dire que je crois que je n'ai plus besoin de toi.
Je crois qu'au point ou j'en suis, je vais plutôt aller comme disait le, à jamais regretté Pierre Desproges, me confier "à mon psy ou à mon armurier".

se fut une belle histoire.
Si si.

Je crois, histoire de conclure en beauté, que je vais cloturer ce blog par ou il a commencé en Juin 2008, c'est à dire en te parlant bien sur de ma pomme et surtout de ma soeur.

Ma soeur a été dans ma vie de pré ado, d'ado et de quelques années après d'une importance capitale.

Elle m'a protégé.

c'est grâce/à cause d'elle, de sa discothèque toute de vinyles vêtues et de sa bande de zoulou, que je suis devenu et reste dingue de musiques,
des Clash bien sur, mais de tellement d'autres choses.

Elle a été pendant une poignée d'années, mon alter égo
A une époque nous étions inséparable, et même si tout ceci est fort loin aujourd'hui, je n'ai pas oublié et je crois que je ne l'oublierai jamais.

Et puis voilà...
Ma soeur après s'être bien battue est morte il y a quelques semaines et je te dispenserai des détails.

juste que sa mort m'a fait réaliser bien des choses.
Je pourrai te confier tout ça et je pense que ça ferait un bon paquet de bons papiers, mais tu vois je n'ai pas le coeur à ça.

Non je n'en ai plus envi.

Je revois pas mal de gens ces derniers temps, avec qui nous faisions à une époque pas mal la bringue.
Ma soeur était un peu la reine des abeilles et je la revois encore avec un verre de champagne à la main, toute de noire vêtue, regarder cette bande de joyeux fêtards avec au coin des lèvres un sourire satisfait.

Je me souviens d'un 30 décembre qui avait été bien mieux que le 31.
Je me souviens de discussions interminables, à boire du champagne et à fumer des joints.
je me souviens de parties de tarot endiablées.
Je me souviens de tous ces restos, de Furia Films et de tellement de choses

oh bien sur tout n'a pas été rose pour elle et on peut même dire que ces dernières années j'avais du mal à accepter ses choix, mais la vie est ainsi faite et je crois que cela ne me blesse plus aujourd'hui, je crois que j'ai enfin fini par accepter. Oui je revois pas mal de monde et ce monde là me dit à quel point elle a été importante pour eux aussi et j'aime bien entendre ça, j'aime l'idée que tant qu'elle a pu elle a donné sans compter
Tout ce qu'elle pouvait.

Elle avait bien sur ses putains de défauts mais qui n'en a pas ?

je ne veux pas tisser, à cause de mon blues un portrait qui ne lui ressemblerait pas, mais bordel de merde, si vous aviez croisé sa route et si vous aviez eu la chance qu'elle vous aime bien, croyez moi, vous seriez, comme nous, bien triste de la savoir aujourd'hui partie.

Mais c'est comme ça.
Vous moi Sarkozy, personne n'est immortel.

Et la vie continue

Mais la vie nous change aussi et c'est pourquoi, journal je te le redis, je n'ai plus besoin de toi.

Certes tu m'as bien servi journal, j'ai pu grâce à toi déverser ma colère.
J'ai pu grace à toi, car je tenais à ne pas trop écrire de connerie, devenir un peu moins ignorant qu'avant sur certains sujets de société. Tu m'as permis de voir un peu plus clair dans les rouages...
J'ai pu grâce à toi rencontrer des gens, chose à laquelle je ne m'attendais vraiment pas.
Il m'est arrivé aussi, tout au long de notre partenariat de recevoir des mails de lecteurs/trices qui me remerciaient pour ce qu'il m'arrivait d'écrire et qui par pudeur ne voulaient pas laisser de commentaires visible par toutes et tous.
C'est à mon tour de les remercier d'avoir fait ça.

Mais voilà j'ai changé et je ne veux plus revenir en arrière, je veux passer à d'autres formes de combats, d'autres formes d'activismes.

J'ai pas mal de projets en tête, je vais me remettre très bientôt à faire de la musique par exemple, mais je n'ai qu'une seule vie pour les accomplir et je n'ai donc pas une minute à perdre.

Merci à toutes celles et ceux qui sont passé(e)s par ici, merci de n'avoir pas trop mentionné toutes mes fautes d'orthographe, merci à tous ces militants du quotidien qui j'espère auront le courage de continuer le combat, les combats il y en a tellement.

Soyons généreux les aminches
Soyons ouvert
restons à l'affut
Indignons nous, après tout pourquoi pas il y a tellement de raisons à ça
restons éveillés ou nous finirons zombies à hanter des supermarchés sans âme
restons solidaire et je me repête car je l'ai déjà dit plusieurs fois ici, la solidarité est une très bonne arme de construction massive et une très bonne réponse face à tous ces gens sinistres, égoistes, en un mot individualistes qui se grattent pas eux pour nous gonfler les fraises

Bref démerdez vous
le futur n'est pas écrit
Tout reste possible.
Et y a du boulot
Haut les coeurs !!!

Et que mes 2 fans et demi se rassurent, d'une manière ou d'une autre vous entendrez encore parler de moi.
Et d'ailleurs si vous m'envoyez un message je le lirai

Bazarboy